Une nuit à Vichy

Jeudi 11 octobre 2018 – 19h53, je suis seul chez moi à attendre le coup d’envoi du match France – Islande. Je me demande si ce ne serait pas un peu plus sympa d’aller le suivre dans un bar pour pouvoir profiter de l’ambiance.

Jeudi 11 octobre 2018 – 20h21, je mets l’eau de mes pâtes à bouillir, je regarde la composition des Bleus, Presnel Kimpembe est titulaire, je suis déjà en train de fêter cette titularisation. Florian Thauvin également titulaire. J’imagine la moitié de la ville de Marseille déjà en train de fêter cet événement.

Jeudi 11 octobre 2018 – 20h32, je mets enfin mes pâtes, en effet mes plaques sont très lentes à chauffer.

Jeudi 11 octobre 2018 – 20h35, je décide d’aller dans un bar suivre le match, je me dirige vers le bar Le Gaulois car je sais qu’ils retransmettent les matchs. En plus ils ont de la Guinness.

Jeudi 11 octobre 2018 – 20h43, j’arrive au Gaulois pile à l’heure pour les hymnes. Je crie au moment du « Aux armes citoyens », tout le monde se retourne et me regarde, je crois que j’ai crié un peu trop fort.

Jeudi 11 octobre 2018 – 20h51, je commande une pinte de Guinness.

Jeudi 11 octobre 2018 – 21h00, coup d’envoi du match.

Jeudi 11 octobre 2018 – 21h30, but de l’Islande. Je commande une 2ème pinte de Guinness.

Jeudi 11 octobre 2018 – 21h37, le match se fait long, je commande une 3ème pinte de Guinness.

Jeudi 11 octobre 2018 – 21h46, mi-temps. Ce match est nul, je commande une 4ème pinte de Guinness.

Jeudi 11 octobre 2018 – 21h46 et 23 secondes, je change d’avis, je demande une pinte de Chouffe.

Jeudi 11 octobre 2018 – 21h51, je décide d’arrêter d’écrire la date et d’écrire uniquement l’heure, en effet j’ai la flemme.

21h57, quelqu’un regarde avec insistance mon téléphone, je lui demande d’arrêter. En fait il regardait la bière que j’avais renversée dessus.

22h01, le match reprend, j’espère que la France va se ressaisir. Je commande une pinte de Heineken pour relativiser. En effet leur match ne pourra jamais être plus mauvais qu’une Heineken.

22h08, Florian Thauvin manque une énorme occasion. J’imagine tous les Marseillais en train de lui chercher une excuse pour le dédouaner.

22h14, deuxième but de l’Islande. Kimpembe est fautif sur les deux buts, je cherche une excuse pour pouvoir le dédouaner. Je commande un shooter de vodka pure.

22h15, l’acool commence à taper dans ma tête. Je pense que le shooter était de trop… Le shoot de trop comme dirait Romeo De Pretto.

22h17, Kilyan Mbapé rentre sru le terrani. Je ssuit impatien de le voir dinamiser l’attaque des bleus.

22h23, shooter Jagervodkaget31

22h43, jesuit reveille par ddess cri. je me deland si cest la guere maisnon, but de la France par mbapaé

22h47, but de nbapé sur penalty. Je me leve sur la table et celebre le but en enlvant mon tsirht.

22h47 et 43 secondes, je suit viré du bar. Bone nouvelle car j’avai pas encore payé

23h22, je suit assit devant un abrbre. Je me dit quon devrai tousse aidé la planètte car cett arber est beau.

23h25, je fait un calin à cet arbrz.

23h39, je termin le calin et décid d’allé au fou du roi, un boitr de nuity.

23h42, je marchz

23h43, je mache

23h57, je suis la

23h62, je rentrd dsans la boits<. Jedxsuis decu qw’il n’y ait paqs vrzaiment deq fou du riooi dasnq las bcoite. Jedxecide de paertir.

23h78, jer retoune voire monchedr arbred

23h89, il dest ouj ?

23h101, jre ner ler trouve olus<.

23h118, jeedfpleure efn pensagnt a luio.

Vendredi 12 octobre 2018 5h23, je me réveille. J’ai mal à la tête et je suis couché la tête contre un pneu de voiture. Je me dis que ce n’est pas si inconfortable.

6h31, je décide me lever et de rentrer chez moi. Je ne sais pas où je suis.

6h43, je cherche toujours par où aller. Mon téléphone n’a plus assez de batterie, il ne veut pas lancer le GPS.

7h54, j’arrive devant chez moi, j’étais à 200 mètres.

8h03, j’ai réussi à monter les marches en ne tombant que 4 fois. Je me tape dans la main.

8h05, j’ai réussi à mettre mes clés dans la serrure.

8h07, j’arrête la cuisson de mes pâtes. Elles ont l’air cuites.

8h23, je vomis. Les pâtes devaient être périmées.

8h31, je me recouche. Je me rends compte que mon oreiller est moins confortable que le pneu.

17h23, je relis ces notes. Faut que j’arrête de boire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *