La région Auvergne Rhône-Alpes : « généreuse en don du sang »

424 888, c’est le nombre de dons de sang reçus en 2017 dans la région. Avec 27 sites implantés en Auvergne Rhône-Alpes, et de nombreux sites mobiles, les dons se font en grande quantité.

Mme Chantal Perichon, médecin responsable du prélèvement à Moulins ne sait pas comment interpréter ces résultats. La région, par sa grande taille et ses 6 672 millions d’habitants (2017), peut alimenter celle du PACA. L’Ile de France, n’est pas non plus autosuffisante. Les poches de sangs sont donc envoyées dans ces deux régions pour combler l’insuffisance de stocks de sang. Chantal Périchon précise également que « l’Allier possède un indice de générosité très important». C’est indice représente le nombre de personnes ayant réalisées au moins un don dans l’année civile, dans l’âge légal de donner son sang (18 – 70 ans).

Le milieu rural, plus fédéré pour donner

Une des raisons possible pourrait être la difficulté à amener du monde dans les grandes villes comme Paris notamment. Il est plus facile en zone rurale d’organiser des petites mais nombreuses collectes. Dans les communes qui veulent bien accueillir le personnel de l’Etablissement Français du Sang (EFS), Les collectes mobiles se font tous les jours. Deuxième hypothèse, les citoyens sont plus fédérés en campagne. Les associations de donneurs du sang, ou autres associations se réunissent davantage pour aider l’EFS sur le terrain. En ville, elles ont plus de difficulté à se faire entendre et les démarches sont davantage personnelles.

Par ailleurs, le Point Info-Jeunesse et des Associations des donneurs de sang bénévoles des villes voisines de Vichy, organisent la semaine étudiante du don du sang. Du 25 au 1er février, il sera possible de faire un don dans différents points de Vichy, notamment au Pole Universitaire le 30 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *