Le grand test pour Vichy-Clermont

12 février, à salle Pierre Coulon de Vichy, un match de basketball assez particulier se prépare. Alors qu’ils se battent pour monter en 1ère division nationale, la Jeep Elite, Vichy-Clermont va pouvoir se frotter à une équipe de l’élite du basket français, et pas n’importe laquelle : les Levallois Metropolitans dans le cadre des 8ème de finale de Coupe de France de basketball.

Une équipe des Metropolitans affaiblie par l’absence de l’intérieur Julian Wright qui serait dans une procédure de licenciement lancée par le club et de son meneur Roko Ukić. L’effectif de Vichy-Clermont possède de son côté ses meilleurs éléments mais c’est logiquement les Levalloisiens qui prennent en main le début de match avec un Maalik Wayns qui comptait bien montrer que ses dernières prestations assez décevantes en championnat n’étaient qu’éphémères.

Côté Vichyssois, c’est David Denave qui commence fort avec plusieurs tirs primés qui permettent à Vichy de s’accrocher. Mais Levallois est trop fort et les hommes de Guillaume Vizade semblent assez peureux et n’arrivent pas à regarder dans les yeux leur adversaire et rentrent aux vestiaires à la mi-temps menés de 17 points.

La 2ème mi-temps sera un changement total de physionomie, les Franciliens n’arrivent plus à s’imposer physiquement et les joueurs de Vichy-Clermont dominent dans la peinture avec Charles-Henri Bronchard et Mohamed Kone qui ramassent respectivement 13 et 12 rebonds.

Sous un public qui se chauffe de plus en plus depuis le début du match, les hommes en jaune et rouge se rapprochent au score mais attaquent le 4ème et dernier quart-temps avec 13 points de retard… L’exploit semble s’éloigner et pourtant les joueurs de la JAVCM ne perdent pas espoir.

Sous un public qui se chauffe de plus en plus depuis le début du match, les hommes en jaune et rouge se rapprochent au score mais attaquent le 4ème et dernier quart-temps avec 13 points de retard… L’exploit semble s’éloigner et pourtant les joueurs de la JAVCM ne perdent pas espoir.

Une fin dramatique

Emmenés par Charle-Henri Bronchard, Vichy-Clermont réduit l’écart et les 745 supporters présents se mettent à croire de nouveau à ce que les américains appellent un upset.

Les visiteurs se noient sous la pression Vichyssoise et ne se retrouvent qu’avec 2 petits points d’avance. Temps-mort Vichy-Clermont, il reste 5 secondes, Guillaume Vizade dessine un schéma tactique pour permettre à David Denave de partir seul au panier. Ce schéma fonctionne à merveille, mais Denave rate sa tentative et la salle passe d’incroyablement bruyante à complètement silencieuse.

C’est avec goût d’inachevé dans la bouche et une immense frustration que Vichy-Clermont s’incline 78-80 face aux Metropolitans qui gagnent leur place en quart de finale de cette Coupe de France de basketball.

Mais petit à petit cette frustration et cette déception se transforme en fierté, ce match a prouvé aux joueurs qu’ils étaient capables de rivaliser avec n’importe qui et il pourrait servir de motif de motivation pour la course à la promotion en Jeep Elite pour, pourquoi pas, prendre leur revanche l’année prochaine en championnat.

Les réactions des coachs

Réactions de Guillaume Vizade, coach de Vichy-Clermont :

Réactions de Frédéric Fauthoux, coach des Levallois Metropolitans :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *