Petits ateliers pour grands créatifs

La 41ème édition du festival du court métrage à Clermont-Ferrand a, une fois de plus, été marquée par de nombreux événements organisés tout au long de cette semaine. Cette année, le jeune public n’était pas en reste, notamment avec la mise en place pour la première fois des Petits Ateliers. Retour sur cette activité colorée et ludique!

La particularité de cet atelier est qu’il propose aux enfants à partir de 2 ans de devenir des réalisateurs en herbe. C’est un espace ludique où les enfants peuvent jouer avec la lumière, les couleurs,  découvrir comment construire une histoire et comment mettre des images en mouvement. Pour bien apprendre en s’amusant, ils sont entourés d’une équipe de bénévoles qui les guide pas à pas. Le principe tout de même, c’est que ce sont les enfants eux-mêmes qui sont les acteurs et donc les réalisateurs de cet atelier.

Audin, 4 ans, s’amuse comme un petit fou et raconte d’un air malicieux qu’il a « fait des dessins avec de la lumière ».

Et puis, il y avait aussi Pauline, 8 ans, qui était très concentrée pour la création de son premier film d’animation. Guidée par une jeune bénévole, elle écoute attentivement et apprend, étape par étape, les techniques de l’animation.

Forcément, l’objet que tout le monde veut essayer, c’est le casque à réalité virtuelle ! Et cette fois c’est Jules qui nous en parle.

C’était pas la première fois que j’en faisais mais je trouve ça toujours génial parce que ça nous fait vraiment nous immerger dans un autre monde. Parfois on voudrait toucher (ce que l’on voit) mais on ne peut pas, c’est une sensation assez étrange.

Et finalement, il n’y a pas que les enfants qui sont contents… Les parents aussi passent un très bon moment avec leurs enfants.

 Je suis contente parce que c’est la première année qu’il y a ce genre d’activités pour les enfants pendant le festival du court-métrage. Mon fils est très content d’être ici et moi aussi. C’était chouette, un petit moment tous les deux.

Vous l’aurez compris, les petits ateliers, ce n’est pas que pour les enfants, c’est aussi pour les grands enfants !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *