Grand débat national à Bellerive-sur-Allier

Le Mardi 12 mars 2019 s’est tenu à l’espace Monzière de Bellerive-sur-Allier un Grand débat. Une trentaine de personnes se sont présentées pour discuter autour des 4 grands thèmes de ce débat national.

Démocratie et citoyenneté

C’est autour de ce thème que les hostilités ont commencé et sur lequel les citoyens ont le plus débattu. Lors des premières prises de parole, ce sont les mandats présidentiels et ceux des députés qui ont été remis en cause. Pour beaucoup, le cumul des mandats devrait être contrôlé : « Il est plus intéressant de travailler sur le cumul des mandats à l’instant T, plutôt que dans la durée ». Les anciens présidents ne devraient également plus pouvoir toucher d’indemnité une fois leur mandat fini.

Beaucoup ont exprimé leur mécontentement face aux institutions, certains disant ne plus avoir confiance envers le gouvernement et qu’il est important de remettre le citoyen au centre du débat et non pas les lobbies, que ce soit au niveau local, national ou européen.

Transition écologique

Le principal sujet traité pour ce thème sont les agriculteurs. En effet, pour beaucoup, les agriculteurs locaux ont leurs importances, certains évoquant le fait qu’ils font partie du patrimoine. Aujourd’hui, beaucoup d’agriculteurs doivent mettre la clé sous la porte, de part leur manque de rentabilité. De ce fait, ils ne peuvent plus se payer, s’endettent et certains allant même jusqu’au suicide : « Le suicide chez les agriculteurs, il doit être remis en première ligne dans la politique ».

La responsabilité des citoyens étant mise en cause pour la sauvegarde du métier d’agriculteur : « Nous citoyens, aidons nos agriculteurs, achetons du local pour les aider ».

Fiscalité et les dépenses publiques 

La fiscalité est un point qui a été évoqué durant un court laps de temps, mais qui a tout de même été animé. C’est le pouvoir d’achat qui a été tout de suite mis en avant, les citoyens se plaignant de payer des impôts qu’ils jugent injustes : « La TVA est le plus injuste des impôts », « l’augmentation de la CSG par Emmanuel Macron est injuste ».

Beaucoup disent vouloir un pouvoir d’achat plus élevé et non l’augmentation du SMIC.

Sur l’ensemble de ce grand débat, seulement trois thèmes ont été abordés. Les citoyens se sont davantage étendus sur la démocratie et la citoyenneté, sujets qui leur tenaient le plus à cœur. On peut également remarquer lors de ce grand débat la faible proportion de jeunes. La plupart étant des personnes âgées ou des personnes ayant en moyenne 50 ans. On peut donc se demander si ce format convient aux plus jeunes.

https://prezi.com/p/qtvtzktxecuk/tweet-live/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *