Grand débat national dans l’Allier : Quelle participation des Gilets jaunes ?

Depuis le 17 novembre 2018, les Gilets jaunes manifestent dans toute la France pour que leurs revendications soient entendues par le Gouvernement. En réponse à ces réclamations, ce dernier a instauré le grand débat national pour donner la parole aux citoyens. Partout en France des débats ont été organisés depuis janvier dernier et ont officiellement pris fin le 15 mars. Les Gilets jaunes ont-ils vraiment pris part à ce grand débat national ?

Participer ou ne pas participer, telle est la question que se posaient les Gilets jaunes

Alors que sept Gilets jaunes étaient présents lors du grand débat de Saint-Yorre, un seul l’était à Bellerive-Sur-Allier et aucun ne s’est montré à Ebreuil ni à Vichy. Interrogés lors des débats et sur le rond-point de Saint-Yorre, tous s’accordent à dire que ce Grand débat national demandé par Emmanuel Macron est trop orienté car il n’y a que quatre thèmes et doutent que des décisions soient prises à la fin de cette consultation citoyenne. Christian explique « S’il y a grand débat, même si nous on ne l’a pas voulu, c’est un peu grâce à nous, même si nous on en voulait pas de cette parodie ».

Le « quartier général » des Gilets jaunes à Saint-Yorre

Beaucoup de Gilets jaunes ont donc choisi de ne pas participer aux débats car pour eux, les dés sont déjà jetés et préfèrent donner leur énergie et leur temps aux ronds-points, aussi appelé à Saint-Yorre « le quartier général ». Même s’ils ne sont pas convaincus par l’utilité de ces débats, d’autres auraient aimé venir mais n’ont pas pu car ils avaient des obligations personnelles (enfants ou parents à s’occuper). Les Gilets jaunes présents se montraient sceptiques. Eddy, Gilet jaune, témoigne « Il y a quatre thèmes qui sont imposés donc on va écouter, on va se montrer et nos revendications par contre, pour la plupart, ne seront pas abordées. » Plus tard, il ajoutera « On vient là de manière symbolique. »

Quelques Gilets jaunes étaient présents lors du Grand débat à Saint-Yorre le 8 mars

Une des craintes des Gilets jaunes étaient de devoir retirer leur accessoire fétiche comme cela a été le cas à Lapalisse où ils ont dû enlever leurs gilets pour avoir accès au débat comme l’explique Eddy. Au détour d’une discussion, Christian ajoute avec une pointe d’émotion dans la voix que ce qu’il a constaté pendant le débat de Saint-Yorre c’est la solidarité des personnes venues assister à ce débat envers les Gilets jaunes et leurs revendications.

Les Gilets jaunes, peu présents aux débats ?

Les Gilets jaunes auraient-ils remis leurs capes d’invisibilité lors des débats ? Certes, ils étaient sept à Saint-Yorre (chiffre qui s’explique par la présence d’un rond-point occupé par des Gilets jaunes dans cette même ville) mais un seul à Bellerive-Sur-Allier et personne à Ebreuil ou Vichy.

Ce manque de visibilité ne signifie pas pour autant que les Gilets jaunes ont déserté le Grand débat national. Certains comme Bertrand ôtent le gilet pour participer aux débats car ils ne veulent pas attirer les regards. Il va plus loin en expliquant que c’est avant tout un débat pour tous les citoyens et pas seulement un débat pour les Gilets jaunes.

Bernard, Gilet jaune ,a laissé son accessoire dans son sac lors du Grand débat de Vichy le 15 mars

D’ailleurs, le gilet jaune est-il le seul critère pour se reconnaître dans ce mouvement ? Certaines personnes présentes lors des débats ne portent pas le gilet jaune mais partagent les mêmes valeurs, le même combat. Lors de discussions entre citoyens et Gilets jaunes, certains se sont étonnés de ne pas faire face à des personnes violentes mais au contraire calmes et prêtes à échanger, contrairement à ce que peuvent montrer certains médias. Des personnes ne se disant pas Gilets jaunes posent pourtant les mêmes problématiques sur la table.

Ils se sont demandé s’il y allaient ou pas. Et ils y vont. Avec gilet des fois, ou sans gilets d’autres. Mais ils y sont et ils sont agréablement surpris de l’accueil de leurs propositions par d’autres citoyens. Avec ou sans gilet, dans l’Allier, les citoyens se sont retrouvés dans le grand débat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *